Accueil > Fiches des espèces > Portulacaria afra

Portulacaria afra

lundi 23 janvier 2017, par Sandrine L

AVERTISSEMENT :

Les indications fournies sur cette fiche le sont à titre indicatif et sont susceptibles de modifications ultérieures liées à l’évolution des connaissances. Vous devez "adapter" nos conseils en tenant compte de votre localisation géographique et de votre expérience.

Si vous constatez une anomalie ou une erreur, n’hésitez pas à contacter l’équipe des rédacteurs.


Généralités

Portulacaria afra est une espèce de plantes à fleurs du genre Portulacaria appelée parfois couramment « Pourpier en arbre »

Ne pas confondre avec Crassula ovata (plus communément appelé arbre de Jade) dont les feuilles sont plus charnues.

Cette espèce est une plante succulente originaire d’Afrique australe. Son tronc est brun-gris. Ses feuilles charnues de couleur vert jade sont plus fines que celles de la crassula. Le feuillage est persistant.

Les fleurs, rose pâle sont réunies en grappes érigées. Dans leur milieu naturel, elles apparaissent après les pluies, en fin de printemps. Il est toutefois assez rare que le portulacaria fleurisse sous nos climats.

Famille : Portulacaceae selon la classification classique, ou à celle des Didiereaceae selon la classification phylogénétique

Genre :

Espèce :

Nom commun :


Observations générales :

Cette espèce s’acclimate assez facilement en appartement et peut vivre plus de 50 ans.


Zone climatique

Peut subir un gel léger mais de manière exceptionnelle car il le supporte assez mal et devra être rentré lorsque les températures extérieures nocturnes descendent sous les 5°.


Obtention

Semis :

Bouture : très facile. Casser à la main une jeune branche au niveau d’un noeud, (préférable à l’utilisation d’un outil tranchant) la laisser sécher 3 à 4 jours avant de la placer dans un substrat légèrement humide. Une simple bouture de feuille peut aussi fonctionner.

Greffe : .

Marcotte :

Prélèvement :


Culture

Paramètres généraux

Difficulté : facile.

Vitesse de croissance : rapide.

Exposition : Apprécie le soleil.

Ventilation : Tolère le vent.

Hygrométrie : Supporte mieux les milieux secs.


Soins

Arrosage : besoins en eau faible. Vaporiser souvent. De novembre à mars, laissez le substrat sécher complètement avant de procéder à un arrosage. D’avril à fin octobre, l’arrosage est parcimonieux (environ tous les 15 jours), même en cas de fortes chaleurs. Il peut supporter une sécheresse jusqu’à 3 semaines.

Rempotage : mai-juin.

Substrat : choisir un substrat qui permet d’éviter la rétention d’eau.

Il ne faut pas oublier non plus que le choix du substrat dépend aussi de l’étape de culture et de la région dans laquelle l’arbre est cultivé.

Pour les débutants, un substrat composé de 100% pumice sera parfait, le temps d’en apprendre un peu plus. Attention à l’arrosage, qui devra être adapté à un substrat drainant.

Fertilisation :

Taille : une taille légère peut être faite toute l’année en cas de besoin. La période propice est le mois de mai.

Ligature : A éviter, les branches se cassant facilement. Mieux vaut le former par la taille.


Phytosanitaire

Pas de problème particulier en atmosphère sèche.

Le portulacaria peut subir des attaques de cochenilles, qui se manifestent par des amas cotonneux sous les feuilles et le long des tiges si l’attaque est sévère.

Inspectez régulièrement le dessous des feuilles pour intervenir tant qu’elles sont peu nombreuses, éliminez-les avec un coton imbibé d’alcool, recommencez tous les 15 jours jusqu’à la disparition de ces parasites.

Pour de plus amples renseignements, se reporter à la rubrique Mon arbre est malade.


Esthétique

Pour plus d’informations, consulter la rubrique Esthétique


Répartition géographique


Photographies


Liens externes